Actualité

Le pétrole poursuit son reflux en direction des 45 dollars

 

La chute des prix du pétrole se poursuit. Et aucune lueur de reprise ne semble pointer pour le moment. À Londres, référence pour le pétrole algérien, le Brent a terminé la séance de vendredi en forte baisse. Il a perdu 2,44% à 48,47 dollars.

En séance, le baril est même passé sous la barre symbolique des 48 dollars, une première depuis janvier. En cinq jours de cotation, le baril a perdu 6,32%. En glissement annuel, la chute est spectaculaire : -53,67% en 52 semaines.

 

À New York, le baril de light sweet crude (WTI) a perdu 1,77% à 43,87 dollars, son plus bas niveau depuis six mois.

Les raisons de cette baisse sont toujours les mêmes : une abondance de l’offre conjuguée à des inquiétudes sur la demande à cause notamment des difficultés en Chine et de la crise en Grèce. Le baril a également a été affecté par une remontée du dollar face aux autres devises.

󪠀Publications

  • instruction traitement des reclamations
  • Publié le : 28-03-2021
  • POLITIQUE QUALITE
  • Publié le : 28-03-2021
  • POLITIQUE HSE
  • Publié le : 28-03-2021